Accueil Qui sommes-nous ? Liens pratiques Notre Actualité Galerie photo Brest 2012 LIVRE D'OR
Bienvenue sur le site de Terre-Neuve des Abers

 

 

 

 

Il possède la beauté sans la vanité, la force sans l'insolence, le courage sans la férocité et toutes les qualités de l'homme sans ses vices

                                                                                                           Lord Byron

 

 

 

Chien du 2ème groupe (molossoïde de type montagne).

Bien proportionné, le terre-neuve impressionne par sa force et sa grande activité. Son ossature massive ne donne pas une apparence de lourdeur ou d'inactivité.

Tempérament : exceptionnellement doux et docile, ce chien d'eau possède l'instinct du sauvetage. C'est un compagnon très dévoué.

Taille : 71 cm chez le mâle, 66 cm chez la femelle.

Poids : 64 à 69 kg chez le mâle, 50 à 55 kg chez la femelle.

Couleur : noir de jais mat, parfois teinté de bronze. Le blanc éclaboussé sur le poitrail , sur les doigts est toléré. Marron chocolat ou bronze, identique au noir pour ce qui concerne les tâches blanches.

Noir et blanc : on préfère la tête noire avec une étroite liste blanche, un manteau également réparti, la croupe noire s'étendant jusqu'à la queue.

Pieds : grands, palmés, bien formés.

Queue : de longueur modérée, dépassant légèrement le jarret, de bonne épaisseur, bien couverte de poils, mais sans former de drapeau. Elle forme une légère courbe en station debout.

Poil : double, plat et dense, de texture rude et huileuse, imperméable. Pas de jabot au poitrail. Le poil se remet en place naturellement quand il est brossé à contresens.

 

N'oubliez pas de visiter la page  "Notre actualité". 

Si vous désirez voir une vidéo d'une démonstration, cliquez sur ce lien :

snsm_brest_juin_2007_2.mpg

(Source du texte "N'ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI........:"

 le site Web de Marylou Zimmerman The Newfoundland Dog Health Resource Center).

 Cet article a été adapté de : Don’t buy a Bouvier ! Par Pam Green (c. 1992).

 Cet article, écrit voilà plusieurs années, est devenu un classique notoire du cercle des Bouviers Bernois. Elle a donné gratuitement la permission à tous ceux qui veulent distribuer ce texte dans le but de sauver d’innocents chiens de la négligence et de l’abandon par ceux qui n’auraient pas réfléchi à deux fois avant l’achat du chiot.

__________________

Si vous souhaitez savoir combien coûte un Terre-Neuve, cliquez sur ce lien :

http://www.chien-chiot.com/budget-prix/terre-neuve.683.343/#cout-terre-neuve

 

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI…


 
Intéressé pour acheter un Terre-Neuve ? Vous feriez mieux de lire ceci d’abord.

Vous avez souvent entendu dire combien les Terre-Neuve sont merveilleux. Et bien, je crois qu’il serait préférable que vous sachiez d’abord que LE TERRE-NEUVE N’EST PAS LA RACE IDÉALE POUR TOUT LE MONDE. Comme toute autre, la race a des caractéristiques que certains trouvent charmantes, d’autres plus ou moins plaisantes ou encore simplement intolérables !
 
Il y a différentes races pour différents besoins. Il y a plus de 200 races de chiens de par le monde. Peut-être seriez-vous mieux avec une autre race. Peut-être seriez-vous mieux aussi avec un chat. Peut-être seriez-vous aussi mieux avec un poisson rouge, un perroquet, un hamster ou simplement avec une plante de maison !
 
N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous êtes attiré par cette grande race pour son apparence.

L’apparence du Terre-Neuve que vous avez vu dans les arènes de confirmation est le produit de plusieurs heures de bain et de toilettage. Cette beauté, fruit de tant de travail, est cependant éphémère. Quelques minutes de liberté, de course à travers champs ou encore un petit tour sous la pluie auront tôt fait de restaurer leur allure naturelle. Cette allure celle d’un gros chien de ferme souvent sale et à la fourrure pleine de brindilles . La véritable beauté du Terre-Neuve est davantage son caractère que son apparence. Certaines races avec une longue fourrure et d’autres avec une courte, sont moins prenantes côté toilettage comparativement au Terre-Neuve. (Voir aussi la section de toilettage plus bas).
 
N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous ne désirez pas partager votre maison et votre vie avec votre chien.
 
Les Terre-Neuve ont été élevés pour partager les tâches de travail avec la famille (pêche, tir de voiturette, etc.) et pour passer leur période éveillée à travailler avec la famille. Ils s'épanouissent dans l’amitié sincère et veulent être partout où vous êtes. La vie de rêve pour lui est d’être avec vous dans votre maison et de sortir avec vous lorsque vous partez. Ils tolèrent qu’on le laisse à la maison (de préférence avec une porte  pour sortir dans la cour arrière) mais ne devraient pas être relégués au fond d’une cour ou d’un chenil. Un chiot éloigné de la maison risque de grandir en devenant associable, indiscipliné ou malheureux. Il pourrait développer certains passe-temps comme labourer votre belle pelouse ou aboyer au vent, ce qui risquerait fortement de déplaire autant à vous qu’au voisinage. Un chien adulte serait aussi misérable. Si vous ne souhaitez sincèrement pas avoir votre compagnon avec vous le plus souvent possible, être heureux de l’avoir dans votre chambre la nuit et partager la plupart de vos activités avec lui, vous devriez choisir une race plus indépendante de l’humain. Même chose si votre travail ou vos autres obligations vous empêchent de passer le plus de temps possible avec votre chien. Aucun chien n’est vraiment heureux sans la compagnie de son maître, mais les chiens de chasse par exemple, sont plus tolérants à devenir des chiens de chenil ou de fond de cour dès qu’ils sont au moins deux. Le meilleur choix dans ce cas, serait le chat, qui est plus solitaire de nature.
 
N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous ne prévoyez pas éduquer votre chien.

L’entrainement de base et les règles de la maison ne sont pas une option pour un Terre-Neuve. Au  strict minimum votre chien devra répondre avec fiabilité à vos commandements de viens, assis, reste, aux pieds et ce, avec ou sans tentations autour. Vous feriez mieux aussi de lui apprendre à respecter les règles de la maison : par exemple, est-il permis de se coucher sur le fauteuil ? A-t-il le droit de quémander à table ? Ce que vous permettez ou non est secondaire. Ce qui est essentiel, c’est que ce soit vous, et non votre chien, qui fassiez le choix de ces règles et que vous soyez prêt à les répéter constamment. Il vous serait préférable de suivre un cours avec votre chiot sur une période de huit à dix semaines à raison d’une fois par semaine avec un maître chien. Bien entendu, il est primordial de faire une ou deux courtes (5 à 20 minutes) sessions d’entrainement par jour. Lorsqu’un commandement est appris, il devrait être pratiqué dans la vie quotidienne puis être renforcé. Le jeune chiot Terre-Neuve est facile à entrainer. Il est plaisant, intelligent et calme de nature et pourvu d’une bonne attention. Lorsqu’un Terre-Neuve a appris quelque chose, il doit bien le refaire. Votre joli, doux et petit Terre-Neuve deviendra un large et puissant chien. S’il a grandi en vous respectant vous et vos règles, alors toutes ses forces physiques et mentales travailleront pour vous. Mais, s’il grandit sans règles et sans vous pour le guider, soyez sûr qu’il fera ses propres règles et que ses forces physiques et mentales seront en opposition avec vos besoins et désirs. Par exemple : Il risque de vous promener dans la rue, il risque aussi de voler de la nourriture sur la table. Son entrainement ne peut être délégué à personne d’autre, vous ne pouvez donc pas envoyer votre chien dans une pension de maître-chien le temps de son apprentissage. Pourquoi non? Parce que le respect, la relation et l’obéissance se feront strictement entre l’entraîneur et le chien. Même si vous avez décidément besoin d’un entraîneur d’expérience pour vous montrer comment entrainer votre chien, vous ferez mieux de l’entraîner vous-même. À chaque leçon bien apprise, les autres personnes de la maison (sauf les jeunes enfants) devraient aussi travailler avec le chien et insister pour qu’il les écoute bien aussi. La plupart des Terre-Neuve qui ont été sauvé n’ont reçu que peu ou pas du tout d’entrainement pas plus que de base d’obéissance ou encore de règles de maison. Les mêmes chiens répondent bien à l’entrainement de leurs sauveteurs ou des parents adoptifs. C’est donc un grand signe qu’un Terre-Neuve non-éduqué est un Terre-Neuve plus facilement abandonné. Si vous n’avez pas l’intention d’éduquer votre chien, alors qu'il est encore un chiot, vous seriez beaucoup mieux avec une race plus petite et plus socialement soumise.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous manquez d’autorité.

Les chiens ne croient pas en l’équité sociale. Ils vivent selon une hiérarchie sociale dirigée par un chef (l’alpha). Ce chien est généralement bienveillant, affectueux, et non brutal envers ses subordonnés ; mais il n’a aucun doute dans son esprit en ce qui a trait au fait que l’alpha est le chef et que c’est lui qui fait les règles. Peu importe la race, si vous n’assumez pas votre autorité, le chien le fera tôt ou tard avec plus ou moins de conséquences pour celui qui devrait détenir ce leadership. Comme le chien non-éduqué, le chien en manque d’autorité fera ses propres règles et pourrait les renforcer envers les autres membres de la maison; d’abord par une posture physique dominante, puis par un regard dévisageant, par un grognement pour suivre, et enfin peut-être par une attaque physique ou pire par une morsure. Les tendances à cette dominance diffèrent selon la race en plus de différer beaucoup entre chaque membre d’une même race. Vous n’avez pas à être sévère comme un sergent de la Marine, mais vous devez avoir le calme, la confiance et le contrôle d’un parent ayant du succès (“parce que je suis ta mère, voilà pourquoi ” ou encore d’un professeur d’école. Si vous pensez avoir de la difficulté à conserver votre calme pour assumer votre autorité, choisissez une race connue pour sa soumission naturelle envers l’humain, comme un Golden Retriever ou un berger Shetland, ET assurez-vous de demander à l’éleveur de sélectionner pour vous un des chiens les plus soumis de la portée. Si l’idée “ d’être le patron ” vous fait peur ou vous horripile, n’achetez tout simplement pas de chien. Les chats ne nécessitent pas d’autorité. Un oiseau en cage, un hamster ou encore un poisson ne nécessitent pas d’autorité ou de règles de maison non plus. L’autorité et l’éducation sont inévitablement liées : votre personnalité “ autoritaire ” vous aidera à éduquer votre chien, et le fait d’entrainer votre chien renforcera la perception que le chien a de vous comme étant l’alpha.


N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous ne désirez pas une douce camaraderie et une tendre affection avec votre chien.


Un Terre-Neuve devient profondément attaché et dévoué à sa famille, mais il ne peut mettre son cœur en boîte. Certains sont réservés, d’autres plus extravertis. Mais la plupart des adultes sont habituellement exubérants dans leurs démonstrations affectives. Ils adorent être tout près de vous, surtout dans la même pièce, de préférence sur un confortable coussin dans un coin ou encore sous la table, juste pour “ vous tenir compagnie ”.  Ils aiment la conversation et les caresses lorsque vous leur en offrez, mais sont quand même modérés et non pas envahissants dans leurs demandes d’attention. Ils sont émotionnellement sensibles à leur entourage immédiat : lorsque vous êtes joyeux, fier ou soucieux, votre Terre-Neuve le percevra immédiatement et croira automatiquement qu’il en est la cause. Votre relation peut en être que des plus merveilleuses, tendres, profondes et subtiles ; c’est une relation au niveau d’adulte à adulte, certainement pas  dépourvue d’espièglerie. Chiots, bien entendu ils seront plus dépendants, plus enjoués et davantage démonstratifs. Sommairement, le Terre-Neuve tend à être calme, réfléchi autant qu’il peut être un véritable clown ou encore même un doux gardien.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous êtes maniaque de propreté à la maison.

Son épaisse fourrure ainsi que son amour du jeu dans l’eau et la boue font du Terre-Neuve un efficace transporteur de saletés dans votre maison, déposant ces “bagages ” autant sur les prélats que sur les tapis en passant par les meubles et les vêtements. Un Terre-Neuve revenant d’une journée pluvieuse peut transformer une maison impeccable en une véritable capharnaüm. Son poitrail est imbibé chaque fois qu’il boit. Il laisse dégouliner sa bave sur votre plancher. Le Terre-Neuve mue à chaque saison,  il sera facile d’emplir un gros sac à poubelle avec les boules de poils provenant des sessions de toilettage. Il ne serait pas surprenant de boucher un boyau d’aspirateur avec ce même poil. Je ne veux pas dire qu’il implique que vous deviez être malpropre ou sale pour vivre heureux avec un Terre-Neuve, mais vous devrez avoir l’attitude de quelqu’un pour qui l’amitié de votre chien veut dire plus que la propreté impeccable. Vous devrez vous faire à l’idée de ne pas vivre dans une maison immaculée. Chaque chien, comme chaque enfant d’ailleurs créent à différents degrés le désordre dans une maison. La plupart des races salissent moins que le Terre-Neuve malgré tout le respect que nous lui portons. Le Basenji par exemple est sûrement le chien le plus propre, dû à sa fourrure de chat ; mais les chats le sont quand même plus. Le poisson rouge ne fera, quant à lui, jamais de désordre à la maison.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous trouvez la bave totalement repoussante.

La plupart des nouveaux propriétaires de Terre-Neuve ont une certaine aversion pour la bave, laquelle tend à diminuer avec le temps. Un truc certain pour reconnaître un accro du Terre-Neuve est de constater qu’il ne comprenne pas le dégoût des gens pour cette substance ou le voir passer plusieurs heures avec un gallon à mesurer pour compter la base régulière de sa production. Certains disent que le record mondial de traînée de bave pour un Terre-Neuve adulte est de plus de 20 pieds!!! Le Terre-Neuve bave à cause de la structure de sa gueule et de ses joues, ce qui lui permet de respirer plus facilement lors du sauvetage nautique. C’est une qualité inhérente de la race. Si vous ne pouvez supporter l’idée d’avoir de la bave dans votre maison, alors choisissez une des nombreuses races de chien qui ne bavent pas. Le Terre-Neuve n’est définitivement pas dans cette catégorie. J’ai aussi entendu parlé de certains chats qui bavent, la quantité n’étant nettement pas comparable. Il semblerait que le hamster ne baverait pas.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous détester l’idée de faire un toilettage régulier.

L’épaisse et volumineuse fourrure du Terre-Neuve demande un toilettage régulier. Non pas seulement de simples considérations esthétiques, mais bien pour préserver la santé de la peau sous le sous-poil et détecter ou prévenir les tiques, puces ou autres dangereux envahisseurs. Pour le toilettage, vous devriez prévoir passer de 10 à 15 minutes par jour (soit en écoutant de la musique ou en regardant la télévision) en alternant les jours ou encore une bonne demi-heure par semaine. Évidemment si vous voyez votre Terre-Neuve revenir avec des chardons, ou toute autre végétation qui adhère à la fourrure, vous feriez mieux de passer une heure ou plus pour remédier immédiatement à la situation. La régularité est la règle d’or du toilettage d’entretien. Mieux vaut toiletter au fur et à mesure que d’attendre plusieurs semaines, voire quelques mois, et de se payer une longue et interminable séance. Vous savez, la plupart des Terre-Neuve sauvés démontraient les effets de plusieurs mois de manque de toilettage. Résultat : de gros amas de poils, parfois imprégnés d’urine et de défécation cimentée sur la région arrière de la fourrure. Il apparaît que de ne pas être prêt à entretenir la fourrure de l’animal est une des causes premières de l’abandon. Beaucoup d’autres races de chiens demandent moins de toilettage, les races à poils courts n’en demandent que fort peu.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous détestez l’exercice quotidien.

Le Terre-Neuve a besoin d’exercice pour maintenir la santé de son cœur, de ses poumons et pour conserver ainsi son tonus musculaire. À cause de ses prédispositions à la douceur et à la camaraderie, le Terre-Neuve ne se donnera pas suffisamment d’exercice sans vous pour lui tenir compagnie ou pour jouer avec lui. Tous les chiens ont besoin d’exercice quotidien avec plus ou moins de vigueur. Si partager avec lui ce temps d’exercice vous dérange physiquement ou, simplement, si vous n’avez pas ce tempérament, alors choisissez une des nombreuses races petites et pleines d’énergie qui peuvent s’exercer elles-mêmes dans la cour arrière. La plupart des Caniches ou des Terriers correspondent à cette description. Ne soyez pas surpris, par contre, si le Terrier se met à creuser d’innombrables trous dans votre cour, car creuser est la raison pour laquelle il a été reproduit. Les chats peuvent très bien être exercer à l’intérieur de la maison avec une petite souris mécanique. Le hamster s’exercera avec une simple roue. Les plantes de maison ne nécessitent aucun exercice.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI pour vous les chiens doivent courir libre et sans surveillance.

Peu importe que vous viviez à la campagne ou à la ville, aucun chien ne peut être laissé libre en dehors de votre terrain ni sans votre supervision directe. Le prix d’une trop grande liberté est inévitablement la blessure ou, pire, la mort : soit par bataille de chien, par accident automobile, par la fourrière ou même par certains voisins. Certains croient que le Terre-Neuve aime tant sa maison qu’il est moins enclin au vagabondage que d’autres races. Un Terre-Neuve hors de sa cour est destiné au désastre. Un sévère entrainement de votre Terre-Neuve pourrait lui permettre la liberté supervisée avec la marche sans laisse avec vous dans des terrains dûment appropriés. Si vous ne voulez pas la responsabilité de superviser votre animal, alors aucune race de chien n’est bonne pour vous. Un chat survivra plus longtemps qu’un chien même s’il est laissé libre. Mais il reviendra éventuellement avec des blessures. Le meilleur choix pour les gens qui préfèrent la liberté animale serait de mettre des îlots de nourriture extérieurs pour alimenter les animaux sauvages, comme les ratons laveurs, lesquels visiteront vos installations et , éventuellement, toléreront votre proximité.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous ne pouvez lui offrir nourriture de qualité et soins de santé adéquats.

Le Terre-Neuve n’est pas une race bon marché, car un élevage de qualité devra regarder pour le tempérament, l’entrainement, l’évaluation physique (surtout les hanches) et ne peut les vendre à prix d’aubaine. Le temps que l’éleveur prend pour la “maternelle ” et la socialisation est aussi coûteux. Le chiot à bas prix provenant d’un éleveur de fond de cour qui choisira n’importe quel animal pour reproduire chacun soit de sexe opposé deviendra extrêmement coûteux en terme de mauvais tempérament, mauvaise santé, et en manque de socialisation essentielle pour son bon développement. Parfois, il arrivera qu’un chien adulte ou qu’un chiot plus âgé soit disponible pour un modeste prix par un propriétaire désenchanté, par un éleveur ou encore par un sauveteur qui aura sous sa garde un chien abandonné. La plupart de ces Terre-Neuve de “ seconde main ” sont capables de devenir de merveilleux chiens pour vous si vous pouvez l’entraîner, faire preuve d’autorité et de compréhension. Peu importe le prix initial de votre chien, l’entretien ne sera pas bon marché. Devenant de grands chiens, le Terre-Neuve mangera de grosses portions de nourriture (ai-je besoin de rajouter que ce qui entre par le devant devra éventuellement sortir par l’autre bout ?). Les gros chiens entrainent habituellement de grosses factures de vétérinaire, étant donné que la quantité d’anesthésiant et de médicaments est relative au poids. La castration coûte plus cher pour les gros chiens, mais c’est une dépense essentielle pour tous les Terre-Neuve. Cette opération préviendra de sérieux problèmes de santé au cours de sa vieillesse et fera de votre chien un camarade plus agréable. Le Terre-Neuve est sujet à deux maladies spécifiques qui pourraient être fort coûteuses à traiter : soit la dysplasie de la hanche ou la torsion gastrique. Votre plus belle assurance contre la dysplasie est d’acheter un chien provenant de parents certifiés LOF et encore mieux de grands-parents LOF aussi. Oui, souvent cela voudra dire un coût plus élevé. Même si la torsion gastrique pouvait être à l’origine de quelques dispositions génétiques, il n’y a aucun test de prévention contre elle. La meilleure prévention est de ne pas nourrir votre Terre-Neuve trop tôt avant ou juste après une activité physique. Si vous utilisez le toilettage professionnel, ce sera dispendieux. Un bon ensemble d’outils de toilettage pour usage à la maison coûtera une certaine somme d’argent mais vous durera toujours. Finalement une dépense modeste pour la participation à une base d’obéissance est un investissement essentiel pour une vie harmonieuse avec votre chien ; le prix sera le même pour toutes les races. Le rappel annuel des vaccins sera une dépense modeste et l’immatriculation de votre chien sera sensiblement la même entre une petite et grande race. Tous les chiens, peu importe la race et peu importe le prix payé pour l’acquisition, auront un coût d’entretien significatif. Toutes les races de chiens sont sujettes à de très dispendieuses visites d’urgence chez le vétérinaire ; même chose pour les chats.
 

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous désirez le plus grand, le plus féroce chien d’attaque.

La fameuse disposition du Terre-Neuve à être un gentil géant n’est pas une fable. Un Terre-Neuve avec le caractère typique de sa race préférera lécher un criminel que d’en attaquer un. Aussi, à cause de la reproduction sélective pour le travail à l’eau,  le Terre-Neuve est un chien à “ gueule douce ”. Contrairement au chien d’attaque, entraîné à mordre sur commande ou en réaction immédiate en cas d’assaut physique sur le maître, le Terre-Neuve ne dissuadera la majorité des aspirants “ méchants ”, voleurs et assaillants que par sa présence, son apparence et son attitude. Le criminel cherchera ailleurs une victime plus facile. Pour cela, tout ce dont vous avez besoin est d’un gros chien qui démontre son bon entrainement et qui n’a peur de rien. Le Terre-Neuve peut servir cette cause admirablement avec les avantages de son aspect général de chien bestial. Sa fourrure noire et épaisse ajoute à l’impression de force suprême. Si, en plus, le chien est entraîné à aboyer sur commande, comme un “maggye, surveilles-le ” plus que pour “fifi, parles si tu veux un biscuit ! ”, son effet de protecteur en sera décuplé.

N’ACHETEZ PAS UN TERRE-NEUVE SI vous n’êtes pas prêt à vous engager entièrement pour toute la vie de votre chien.

Aucun chien ne devrait vivre la tragédie d’être délaissé parce que le maître déménage dans un appartement sans animaux ou parce qu’il n’est plus le joli petit chiot qu’il était. Pas plus si ce dernier n’est pas devenu le magnifique champion de beauté ou encore parce que le maître manque d’autorité et que son éducation en a fait un petit délinquant juvénile avec un répertoire de mauvaises habitudes. La possibilité d’une seconde famille responsable et affectueuse pour un chien de seconde main n’est jamais évidente à trouver, spécialement si le chien est grand, sale, et sans manière. Un Terre-Neuve jeté à la fourrière n’a pratiquement aucune chance de survivre, à moins qu’il n’ait la grâce d’être remarqué par une association de sauveteurs de Terre-Neuve. Les demandes pour un jeune chien bien élevé, bien toiletté sont bonnes chez les clubs de Terre-Neuve et chez les groupes de sauveteurs, mais un Terre-Neuve plus vieux est beaucoup moins demandé. L’espérance de vie d’un Terre-Neuve est d’environ 10 ans. Si cela vous semble trop long pour lui donner une loyauté sans équivoque, alors s’il vous plaît, n’en achetez pas.

EN CONCLUSION :

si toutes les précédentes mauvaises nouvelles sur le Terre-Neuve n’ont pas réussi à vous détourner de cette race, alors PROCUREZ-VOUS UN TERRE-NEUVE ! Ils ont toutes les qualités merveilleuses dont vous avez entendu parler! Si vous achetez un chiot, faites attention de choisir un éleveur responsable qui placera en priorité le tempérament du chien, son entrain, une bonne santé et tout ce qui va autour. Un bon éleveur interrogera et renseignera aussi les clients potentiels. Un bon éleveur continuera d’être disponible pour diverses consultations pour le reste de la vie du chien et insistera pour ravoir le chien en cas d’impossibilité pour vous de le garder. Aussi, une alternative à l’achat d’un chiot Terre-Neuve, vous pourriez prendre l'option de l’adoption via S.O.S Terre-Neuve. En dépit de l’incapacité de son ancien maître, la plupart des Terre-Neuve adoptés ont démontré la possibilité de devenir de superbes compagnons pour les familles adoptives. Les gens qui sauvent les Terre-Neuve évaluent le tempérament du chien et tentent d’y remédier avant de les offrir pour un placement, et offrent de l’aide à la famille adoptive. Contactez un éleveur près de chez vous pour savoir qui s’occupe des Terre-Neuve à sauver.

Alors, vous êtes prêt pour un Terre-Neuve, que faire ensuite ? Vous apprendrez que souvent, les meilleurs éleveurs de Terre-Neuve sont de petits éleveurs. La plupart produisent une à deux portées par année et ont fréquemment une liste d’attente de clients. Voici quelques suggestions pour rencontrer des éleveurs et avoir de bons contacts dans votre recherche du meilleur Terre-Neuve pour vous.
Allez voir des expositions de chiens et parlez aux familles de Terre-Neuve présentes. Vous verrez que la plupart de ces gens seront heureux de parler de la race avec vous. Certains chiens portent des étiquettes : ne caressez pas un chien sans avoir demandé la permission, spécialement avant d’entrer dans le ring. Les Handlers passent beaucoup de temps au toilettage du chien avant la compétition. Un handler sera moins nerveux et sera davantage libre de vous parler si vous l’approchez après la compétition plutôt qu’avant. Apportez avec vous des cartes de visite avec votre nom et numéro de téléphone à donner aux gens que vous rencontrez et prenez les cartes des éleveurs.

 

                            

La dernière mise à jour de ce site date du 30-avr.-2016   
webmaster : Michel LE MAGUER mailto:priscatenor@gmail.com